dimanche 13 avril 2008

Parce que je reviens de la mort

Parce que j'ai vu ma vie défiler
Parce que le Génie de la Bastille a été mon ange gardien
Parce que je m'en sors avec un putain de mal à l'épaule, un beau bleu à la fesse, quelques rayures sur le flanc droit du scoot
Parce que les pavés de la Bastille glissent sous la pluie
Parce qu'une fille qui revient d'un enterrement de vie de jeune fille ne sais plus qu'il faut céder le passage à un  cédez le passage
Parce que je remercie les 2 vélib' qui ont insulté la fille à ma place (cela ne m'aurait pas aidé pour le constat derrière)
Parce que je remercie la jeune femme qui a mis sa voiture en protection face au flux de voiture
Parce que je remercie le mec en scooter qui m'a aidé à me relever
Parce que je suis vivant

6 commentaires:

Moi a dit…

Parce que s'il t'était arrivé quelque chose, je ne m'en serai pas remis.

Cédric Darval de Bayen a dit…

Parce que c'est l'après qui est le plus dur, quand on imagine ce qui aurait pu être ...

DAN a dit…

Parce les femmes, ça donne pas que la vie...

A.O (...) a dit…

Pour continuer dans la même veine, la femme ne serait-elle pas au final une louve pour l'homme ?

Petit Beur a dit…

Parce que tu n'as pas droit de mourire sans demander l'autorisation au petit Beur.

Parce que sinon tu finira dans l'enfer du cake (moue, fade, féminin) au lieu et place du paradis du biscuit (brun, dur, fondant dans la bouche)

Parce que toute cette aventure (avec une femme) mérite que je te fasse un enorrrrrrrme calin.

Parce qu'apres tu te sentiras mieux et je te ferais un bisou sur ta joue.

Shams a dit…

une bien belle frayeur