dimanche 12 août 2007

Parce que je ne dors plus

Mes nuits sont plus tristes que les votres.

Que vous passiez vos nuits à dormir ou à sortir, ou même à saillir... Je vous envie.

Cela fait deux semaines que je ne dors plus la nuit, deux semaines que je m'endors difficilement à 6/7/8h du matin, à me réveiller naturellement à 14h (17h pour aujourd'hui).
J'ai beau me forcer, ne plus sortir, je suis chez moi tous les soirs dès 22H, et là c'est le drame... Le sommeil ne vient pas, j'écoute de la musique, je regarde des daubes sur TF1 ou NRJ12, je surf sur le web (vous comprenez mieux mes posts ou mes commentaires très tôt le matin), je chat avec des new yorkais (ce sont les seuls à être dispo à ces heures).
Après je m'écroule.

Je ne sais plus comment faire pour me recaler sur des horaires "normaux", pourtant j'ai l'habitude des changements d'heures de réveil et de couchage.
En même temps, je suis déjà calé sur le jet-lag de New-York. Mais je ne pars qu'à la fin de la semaine.

Je ne peux même pas dire que je vais sortir tous les soirs, je dois faire des économies pour mes vacances.

4 commentaires:

Mlle Aurèle a dit…

Profitez-en pour venir me faire la conversation, je vous parlerai de New-York. Et cela vous évitera de trop regarder TF1 !!

pigiconi a dit…

Bon séjour aux States alors........

AdaM a dit…

bon mon grand, si j'etais pas malade je sais comment t'épuiser...perver, je parle de sortir et faire la fête lol.

ou si non prend un stylnox, un xanax, un lexo, du GHB, de la vodcka, baise toute la nuit...

ps: il est triste et réaliste ton com chez moi

ekkooo a dit…

Parce que j'ai toujours refusé les médocs comme solution pour ce genre de problème...

Parce que j'aurai aimé faire la fête avec toi encore et encore again & again

Parce que, pour faire suite à mon com @ toi, ma solution est ailleurs, enfin ici...